Bannière
Espagne : Le discounter Dia est au bord du gouffre Imprimer Envoyer
Distribution
Jeudi, 20 Décembre 2018 08:00
Les trois banques Santander, CaixaBank et BBVA veulent connaître les intentions du fonds LetterOne, son actionnaire principal (à 29,9%) et bras investisseur du magnat russe Mikhail Fridman, avant de débloquer les 900 M€ vitaux pour la survie du distributeur. Cet ultimatum tombe après le départ surprise du président de Dia, Stephan DuCharme. Le titre de Dia a déjà perdu plus de 80% de sa valeur depuis le début de l'année et les analystes multiplient les avertissements. Dia, qui compte près de 7.400 magasins essentiellement en Espagne mais également au Portugal, au Brésil et en Argentine, se trouve exposé à la volatilité des devises des pays latino-américains. Ces difficultés se sont traduites par une révision des comptes de 2017 et un recul de 24% de l'excédent brut d'exploitation sur les neuf premiers mois de l'année.
 
Copyright WINELLO SAS - www.winello.com
 
 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack