Bannière

Newsletter gratuite




Volailles : les performances des GMS Imprimer Envoyer
Viande Volaille
Jeudi, 29 Juin 2017 08:00
À l'occasion de leur assemblée générale commune, les filières avicoles françaises ont étudié la répartition des ventes des principales espèces par circuits de distribution en 2016 (Source Kantar Worldpanel, hors RHD). Les GMS représentent 84% des volumes de poulet, contre moins de 16% pour les circuits spécialisés (boucheries traditionnelles, marchés). Ces derniers ont vu leurs ventes reculer de 5,4% l'an dernier, contre une baisse d'un demi-point pour les GMS. En dinde, la PDM des GMS est deux points plus forte : plus de 86%. Bien qu'en repli aussi sur l'espèce, les circuits spécialisés pèsent plus lourd sur la dinde entière, avec près du tiers des volumes. En canard entier, les Français s'approvisionnent encore pour moitié (48,6%) chez leur volailler, sur les marchés ou à la ferme. Globalement, la part de marché des grandes surfaces monte malgré tout à près de 80% sur le canard grâce à leurs ventes en découpe. Dans le détail des formats de GMS, sur le poulet, les hypers pèsent 45% des achats contre 20% pour les supers, 12% pour le hard-discount et 4% pour la proximité. La part du hard-discount est plus élevée en dinde (16,6%), mais tombe à 9% sur le canard et à 8% sur le poulet PAC Label Rouge.
 
Copyright WINELLO SAS - www.winello.com
 
 
Joomla 1.5 Templates by Joomlashack